Print

Compte-rendu de la réunion GT santé du 19 mars 2015


Etaient présents : James Bottriel, Didier Carnet, Jean-Pierre Charpy, Virginia Clark, Ludmilla Delorme, Elizabeth Eshom, Neil Finn, Sylvie Gautier, Lesley Graham, Dominique Laniez, Laure-Line Ribaud, Ileana Sasu, Pascale Swendsen, Caroline TranVan

Etaient excusés : Anaïs Carnet, Didier Debail, Martine Fisbach, Félicie Pastore, Solveig Leleu


    1. Les défis de la classe inversée : le modèle est-il applicable à l’enseignement de l’anglais?
Communication de Laure-Line Ribaud : Laure-Line nous rappelle la genèse de cette approche dont l’aboutissement ultime est l’école virtuelle. En médecine l’approche se justifie par l’absentéisme des étudiants et le souhait de les ramener en cours. Le principe consiste à demander aux étudiants de préparer le cours en amont en leur confiant des tâches à accomplir à partir de documents video, audio ou écrits afin d’augmenter leur motivation et de les rendre plus actifs en cours. Les retombées sont nombreuses : modification du rôle de l’enseignement en guide-accompagnateur (plutôt que source de savoir), disponibilité et flexibilité accrues, personnalisation du savoir, renforcement du lien enseignant-étudiants, pédagogie plus active en cours, augmentation de l’autonomie des étudiants, ambiance plus agréable…, mais que faire si les étudiants rechignent à cette préparation ?


    2. LCA : vers une mise en commun des ressources?
La question de la mise en commun d’une banque d’articles est soulevée par Lesley Graham dont les étudiants, n’ayant pas de cours au-delà de la 3ème année, aimeraient pouvoir se former à la nouvelle épreuve de LCA. On souligne que les enseignants d’anglais ne sont peut-être pas les plus aptes à choisir des articles pertinents, mais peuvent néanmoins aider à la préparation en amont ou en parallèle des médecins qui  interviennent dans cette préparation.  Virginia se propose de collecter les articles sur lesquels les uns où les autres ont pu travailler ainsi que leurs exploitations pédagogiques afin de mettre ces ressources en commun d’ici la réunion d’octobre. Un rappel sera fait avant la réunion d’octobre afin que tous puissent contribuer.
 

3. Questions diverses
Parution utile : Dictionary of Epidemiology (Miquel Porta, OUP, ISBN 978-0199976737), pour les définitions en anglais des termes méthodologiques de la recherche.

Prochaines élections des responsables du GT santé : le mandat de Sylvie et Virginia arrive à son terme (3 ans). Virginia ne souhaite pas se représenter pour raisons familiales. Nous lançons donc un appel à candidature en vous rappelant les conditions (candidature en binôme, déclaration de candidature et profession de foi diffusées un mois avant l’élection, mandat de 3 ans renouvelable une fois). L’élection aura lieu lors de notre prochaine réunion, le samedi 10 octobre.


    4. Transversalité – réunion avec le GT droit. Variations autour du serment professionnel.
Communication de Jean-Pierre Charpy : Jean-Pierre met en avant les principaux héritages du mythe d’Hippocrate (qui n’est pas l’auteur de tous les textes qui lui sont attribués, mais est surtout lui-même l’héritier d’une tradition familiale).

L’héritage est à la fois clinique – primauté de l’interrogatoire, de l’observation clinique, du pronostic et d’une bonne hygiène de vie – et éthique – refus d’accomplir des gestes dangereux, supériorité de l’intérêt du malade aux ambitions du médecin, respect du secret professionnel et de l’intimité du patient. Le langage a également gardé quelques traces d’Hippocrate comme en témoignent Hippocratic oath et Hippocratic sounds en anglais ou encore hippocratisme digital en français. Néanmoins on parle plus aujourd’hui du ‘serment médical’ à visée plus sociale et humaniste que du
‘serment d’Hippocrate’ qui met l’accent sur les soins.

Communication de Joelle Popineau : Joelle Popineau passe en revue les différents types de serments (d’allégeance, de citoyenneté, professionnel, de pauvreté…) avant de s’intéresser à ceux prêtés par les professions juridiques au Royaume-Uni, Canada, USA, mettant en évidence la différence entre ‘serment’ et ‘affirmation’.
La discussion tourne ensuite autour des différences et convergences entre les serments propres aux deux groupes professionnels tant au niveau des engagements - confidentialité, désintéressement…- qu’au niveau linguistique – racines grecques et latines…


5. Calendrier
- Le colloque de la SAES se tiendra à Toulon du 4 au 6 juin 2015.
- La réunion conjointe du GERAS et de la SAES aura lieu à Paris le 3 octobre 2015.
- La prochaine réunion du GT santé aura lieu samedi 10 octobre 2015 à Paris.
- Le prochain colloque du GERAS aura lieu à Paris 8 (Saint-Denis) du 17 au 19 mars 2016 à l’initiative de Gwen Le Cor. La thématique reste à confirmer, mais pourrait être : "Frontières narratives et poétiques en anglais de spécialité : enjeux scientifiques, didactiques et traductologiques".
- Le colloque d'ESSE se tiendra à Galway du 22 au 26 août 2016.
- Nos collègues lyonnais, Philippe Millot et Marion del Bove (Lyon III), sont pressentis pour la tenue du colloque 2017 du GERAS.


6. Ordre du jour prévisionnel de la réunion de rentrée le 10 octobre 2015
- élection des responsables
- certifications et DIU : le point sur l’existant, contraintes administratives et financières
- compréhension orale : quelle aide pour ceux qui n’y arrivent vraiment pas ?


Merci à nos collègues de Bordeaux pour leur accueil.

Hits: 2133